Je supporte plus les chinois. J'ai qu'une envie, c'est en taper un. Ben oui le chinois est mal élevé, grossier et bruyant.

Bref, il est tant de te mettre en garde, mon petit laowai.

Premièrement, souvenez-vous des recommandations de vos parents :
-
S’excuser quand on bouscule quelqu’un ;

- Ne pas courir dans le métro pour avoir une place assise et la laisser aux personnes âgées et si t’es galant aux femmes ;
- Répondre à voie basse au téléphone et se déplacer si tu gênes les autres ;
-
Dire bonjour, au revoir, merci …

Deuxièmement …. Oubliez-les … sinon c’est pas gagné en Chine !

Quelques conseils :

- Tu veux prendre le bus, ou marcher dans la rue, n’hésites pas a jouer des coudes et ne t’occupes pas des autres sinon t’es foutu ;

- Si un type te double dans une queue ou autre, fais lui remarquer, attrapes le par le bras et fais lui comprendre que ca va pas être possible. Récemment au Macdo (personne n’est parfait) je suis en face de la serveuse, en train de regarder le menu écrit en anglais et le type derrière moi (ca devait être trop long pour lui) me bouscule, passe son bras, tend un billet et commande. Devant ma tête de méchant étranger et surement à cause d’une bonne petite insulte en français monsieur est parti â côté ;
-
Ne te formalises pas si personne ne dit bonjour, merci, au revoir, c’est normal. Idem, les serveuses ou les vendeuses sont souvent pas très sympas et elles te suivent et te prennent la tête. C’est exaspérant.
- Ne coupe jamais ton téléphone, et surtout décroche même quand ton chef te parle. Ca fait crédible et important d’avoir des gens à qui parler au téléphone. Et ne t’offusques pas si ton chef décroche en pleine réunion et s’il t’oublis comme une merde pendant & heure, alors que ce que tu étais en train de valider avec lui est ultra urgent. Dans ce cas, maintenant je me tire et je vais prendre un café !

- Fais attention en traversant la rue. Ici c’est l’inverse de chez nous, c’est la loi du plus fort. Donc le piéton se fait écraser et encore se fait engueuler pour avoir sali la voiture. Par exemple, si la rue est bouchée, et qu’il y a un passage piéton, tu te dis je peux traverser sans problème. Et ben non, si une voiture arrive elle te force le passage se plante sur le passage piéton et t'oblige à la contourner. Déjà là, ca m'énerve. Mais surtout, ne fais pas l'erreur de vouloir la contourner par l'avant. Si ca avance de 50 cm et que tu passes à ce moment, il y a une chance sur 2 pour que le type au volant s'en tape de ta présence et avance donc te touche voir te renverse. A Paris, un type me touche alors que je suis sur un passage piéton je lui fais bouffer son volant à ce gros con ... sauf s'il est vraiment très costaud, pas comme les chinois, c'est globalement des crevettes.

Tiens au passage, regardez un guide de voyage sur la Chine. On vous bassine avec la ponctualité, la rigueur … Mais oui c’est ca. Ils sont toujours en retard ces salauds. En 6 mois, pas une réunion à l’heure, pas un avion à l’heure, pas un diner à l’heure.

C’est insupportable.

Sachez que je ne suis pas le seul à le dire. Le gouvernement lui-même le reconnait et la chine a recommandé en mai dernier, à ses touristes d’apprendre à se comporter, car ces comportements, s'ils sont tolérés dans le pays, ne sont pas toujours les bienvenus à l'étranger. Les raisons évoquées sont que si les pays de destination profitent de cette manne touristique en pleine expansion, de tels agissements peuvent donner une mauvaise image de la Chine (déjà fait).

Les médias de Singapour, par exemple, rapportent que le personnel hôtelier ne supporte plus les touristes chinois qui crachent dans leur chambre ou fument au lit.

De même, les compagnies aériennes singapouriennes reprochent aussi aux Chinois de parler fort ou d'être grossiers.

Même les journaux de Hong Kong soulignent le manque d'éducation et les mauvaises manières de certains compatriotes de chine populaire.

Très sérieusement, en dépit d'un PNB qui place la Chine au 4ieme rang des nations, la Chine est socialement, culturement, au niveau civique et des manières et intellectuellement un pays du tiers-monde. (King Hee je te jure, je n’inclus pas HK, rappelle les tueurs à gages)

Mais fait nouveau, le gouvernement commence à demander à la population d’apprendre à se comporter en Chine, en particulier à Beijing rapport au JO 2008. Récemment des émissions de TV rappellent aux pékinois de faire un travail sur eux pour apprendre à se comporter et organisent des débats, du genre faut il éduquer ou punir ?

Le chinoise pense … ou pas
En plus d’être grossier le chinois moyen ne pense pas. A sa décharge, et je suis sérieux, à une époque s'il avait une idée comme celle de contourner l'embouteillage au lieu de rester scotcher comme tout le monde sur la grande avenue, il était jugé réactionnaire et foutu en taule.

Donc, des fois tu prends le taxi dans une contre-allée, celle ci n'étant pas bouchée. Et bien le taxi va quitter la contre-allée le plus vite possible pour aller sur la grande avenue et rester scotcher 1 heure !

Bref, depuis, environ 60 ans, le chinois a arrêté de penser. C'est dommage parce que certains sont gentils, mais ils sont fatiguant, pas très malin, y'a du bruit et 1 milliard de gens mal élevés qui te foncent dessus. T'as vie est en danger des que tu traverses. Bref faut pas être nerveux et susceptible sinon tu vas vite fracasser le crane d’un petit chinois !

En un mot comme en cent, c'est des sauvages !

Cela dit, il faut respecter une chose. Ils sont chez eux. S’ils sont envie de se comporter comme des gorets (ca tombe bien c’est l’année du cochon) c’est leur droit. C’est aussi mon droit de le constater et de me tirer si ca ne me plait pas.

Le problème c’est ceux qui voyagent. Comment on fera a Paris, quand on aura le choix entre le touriste américain, souvent un gros con qui parle fort et qui se croit dans une province des USA et le chinois qui viendra foutre le bordel, qui parle fort aussi et qui se comporte comme un goret ?

Pour conclure sur les chinois, en fait, ce qui nous frappe c’est le paradoxe d’une société un peu archaïque, tournée vers la vie en communauté, les règles, une forme d’état policé et à l’opposé l’égoïsme, l’individualisme et l’incivisme. Sincèrement on ne s’attendait pas à cela et nous sommes presque décus. En quittant la France ou l'incivisme et l'égoisme sont monnaie courante, nous ne nous attendions pas à retrouver pire en Chine.

A croire que le moindre petit espace de liberté comme marcher dans le rue ou la voiture sont devenus tellement importants qu’ils sont prêts à tout les excès pour en profiter.